Rechercher
  • Marc Lorel - Content man

Masques de protection : Quelle est la date de péremption ?

Les masques vieillissent avec le temps et leur qualité peut être altérée. Il y a donc une certaine usure naturelle qui peut réduire les propriétés protectrice des masques. Cependant, la péremption dépend aussi du type de masque que vous utilisez.


Péremption masque


Les masques de protection respiratoires de type FFP (FFP1, FFP2 ou FFP3) ont une date de péremption au-delà de laquelle leur efficacité n'est pas garantie. 


Cette date est indiquée directement sur l'emballage de votre masque.  Cependant, avec l'arrivée du Covid-19 au printemps 2020 et la forte pénurie de masque, le Ministère du Travail, avec la direction générale de la Santé, a autorisé l'usage de masque de protection (de type FFP2) qui était périmé. La condition était que la date de péremption soit inférieure à 24 mois,. De plus ces masques devaient être stockés dans des conditions de conservation conformes aux exigences des fabricants ou des distributeurs. Enfin, ces masques devaient l'objet d'au moins 4 tests : 

- vérification des conditionnements par contrôle visuel 

- vérification de l'apparence du masque par contrôle visuel ; 

- vérification de la barrette nasale de maintien du masque et de la solidité des élastiques - réaliser un essai d'ajustement du masque sur le visage. 


Les masques de type chirurgical (Type I, Type II, Type IIR) ont une "date de péremption de 2 ans après la fabrication". Cependant Cette date n'est pas toujours indiquée sur les masques directement notamment quand ils font partie de lot. Ils peuvent être utilisés après validation de leur apparence mais aussi de l'état des fixations et du respect des conditions de stockage (zones ventilées et sèches et avec une température comprise entre 15 et 25° C)" selon l'Inrs sur son site internet.

7 vues
 
  • LinkedIn